Natacha Chetcuti, Sociologue et docteur en anthropologie sociale (Equipe Genre, santé sexuelle et reproductive, CESP-INSERM U1018 - Hôpital Kremlin-Bicêtre) sexe genre sexualité

actualités éditoriales


2014

Quand les questions de genre et d’homosexualités deviennent un enjeu républicain
Les Temps Modernes >> lire l'article


La constance de l'interrogation critique
L'humanté.fr >> lire l'article


L'art se joue des genres
LE MONDE Culture&idées >> lire l'article

octobre 2013

La vie d'Adèle: le lesbianisme à l'épreuve des classes sociales
huffingtonpost.fr >> lire l'article


Haro sur les Roms : ce sera sans nous!
Médiapart>>lire l'édito

été 2013

Publication en poche de " Se dire lesbienne Vie de couple, sexualité, représentation de soi
Collection :Petite Bibliothèque Payot | Numéro : 937 Poche | 336 pages. | Paru le : 28-08-2013 | Prix : 9.65 € >> voir le livre

été 2012

Interview dans le Huffintonpost >> voir l'article


été 2011

 

Parution, « "D'une violence à l'autre"» Nouvel Obs.com, 15 juillet 2011
>> voir l'article


automne 2010

 

Parution, « Se dire lesbienne, Vie de couple, sexualité et représentation de soi » Paris, Payot, 299p., ISBN : 978-2-228-90583-1
>> Page Facebook


été 2010

 

Parution, « Égalité ou différence? Le féminisme face à ses divisions » Libération, 13 août 2010
>> voir l'article


Hiver 2010

 

Parution, « De “On ne naît pas femme” … à “On n’est pas femme” De Simone de Beauvoir à Monique Wittig », Genre, sexualité et société, n°1.
Voir l'article


Parution, Lesbianisme : théories, politiques et expériences sociales », Genre, sexualité et société, n°1, (introduction du numéro co-écrite avec Cécile Chartrain).
Voir l'article - > > > Télécharger le PDF


Printemps 2009

 

À paraître, « La sexualité comme mode de subjectivation politisée du genre ? », Bernard Andrieu (dir.), Quelle histoire du corps ?, Neuilly, Atlande.


Parution « Les normes conjugales selon l’identification du sexe/genre et le contexte socio-sexuel », article publié dans l’ouvrage collectif dirigé par Jean-Philippe Cazier (dir.), Paris, Éd. Sils Maria, pp. 169-180.- 2009.

 

Hiver 2009


Parution « Sexe/genre et sexualité : une histoire des concepts », article publié dans l’ouvrage collectif dirigé par Florence Degrave (dir.), Bruxelles, Éd. UF, pp. 181-217, 2009.



actualités politiques

2011

Lettre adressee au ministre Chatel en reponse à la polémique genre - manuel SVT:

> Voir la lettre (14 septembre 2011)

— ARCHIVES —

2010

ÉCOLE DES HAUTES ETUDES EN SCIENCES SOCIALES

Les Politiques des sciences. Séminaire alternatif

Huitième séance: Face à la précarité (Observer la "modernisation" 2)
L'accroissement rapide de l'emploi précaire dans l'enseignement supérieur et la recherche est une des tendance les plus préoccupantes de ces dernières années. A l'initiative de l'intersyndicale, une enquête a été lancée en octobre dernier, destinée à rendre visible le phénomène et à comprendre la multiplicité des situations que recouvre la notion de précarité. Deux des coordinateurs et rédacteurs de l'enquête viendront présenter leur méthodologie et leurs résultats, dans une séance qui permettra également d'apporter des témoignages et de préciser les revendications du "printemps des précaires" qui s'annonce.

Modérateur : Sylvain Piron
Intervenants : Isabelle Clair (CNRS) et Wilfried Rault (INED)

le mercredi 17 février de 17 à 19 heures à l’amphithéâtre, 105 boulevard Raspail, Paris 6e

Un compte-rendu et un enregistrement de la séance seront disponibles quelques jours après sur les carnets du séminaire à l'adresse suivante: http://pds.hypotheses.org (Un verbatim des premières séances y est déjà. Y est aussi indiqué comment accéder aux fichiers audio des séances précédentes)

de la part de:

Michel Agier (DE EHESS), Mathieu Arnoux (DE EHESS), Isabelle Backouche (MC EHESS), Michel Barthélémy (CR CNRS), Irène Bellier (DR CNRS), Alban Bensa (DE EHESS), Alain Blum (DE EHESS), Juliette Cadiot (MC EHESS), Simona Cerutti (DE EHESS), Francis Chateauraynaud (DE EHESS), Fanny Cosandey (MC EHESS), Robert Descimon (DE EHESS), Sophie Desrosiers (MC EHESS), Nicolas Dodier (DE EHESS), Jean-Claude Galey (DE EHESS), Nancy L. Green (DE EHESS), André Gunthert (MC EHESS), Elie Haddad (CR CNRS), Liora Israël (MC EHESS), Christian Jouhaud (DE EHESS), Cyril Lemieux (MC EHESS), Cédric Lomba (CR CNRS), Birgit Müller (CR CNRS), Mary Picone (MC EHESS), Sylvain Piron (MC EHESS), Sophie Pochic (CR CNRS), Alessandro Stella (CR CNRS), Christian Topalov (DE EHESS)


Les récents mouvements universitaires opposés aux réformes en cours dans l'enseignement supérieur et la recherche ont soulevé de nombreuses questions sur le contenu de ces réformes, la doctrine qui les sous-tend et les objectifs qu'elles sont censées atteindre, ainsi que sur la manière concrète dont elles passent dans les faits. Ces mouvements ont aussi exprimé des refus et des exigences qui sont restés largement insatisfaits. Le séminaire de l'EHESS consacré aux politiques des sciences entend maintenir tous ces dossiers ouverts. Il fait appel à un grand nombre d'intervenants, tant les questions concernées supposent la mobilisation de compétences variées pour les aborder d'une manière rigoureuse et créatrice de nouveaux savoirs. L'ambition de ces carnets est de constituer la mémoire des travaux du séminaire, de porter le contenu de ses débats à la connaissance du plus grand nombre et d'inviter leurs lecteurs à faire connaître leurs propres points de vue. L'un de ces objectifs est de prendre part à l'élaboration collective de la phase 2 du mouvement universitaire. Elle se définirait par la constitution d'un moment et d'un espace de réflexion critique et partagée que pourraient s'approprier, par le fait même de contribuer à son développement, le monde académique et
tous ceux que l'avenir de l'enseignement et de la recherche préoccupe à un titre ou à un autre.

Adresses électroniques de contact : agier(at)ehess.fr, descimon(at)ehess.fr, topalov(at)ehess.fr

http://www.archive.org/details/EnqueteSurLaPrecariteDansLenseignementSuperieurFrancais

 

2009
Une version de l’Appel à la Marche de tous les savoirs

(Academic Pride) > TELECHARGER LE PDF.
Plus d’infos (et d’autres possibilités d’affiches) sur le site http://www.academicpride.fr.nf/
RDV le 4 juin à 14h au Métro Sèvres Babylone (Maison des Sciences de l’Homme).
Direction le SERI (Salon Européen de la Recherche et l’Innovation) porte de Versailles : des sciences de l’homme (inutiles selon nos dirigeants) à l’innovation industrielle (utile selon eux). A nous, sur ce trajet, de faire entendre un autre discours !
Au premier rang il y aura des hors-statuts (doc, post-doc, ITA en CDD) mêlés à des personnalités scientifiques connues (plus les 6 présidents d’universités qui ont été à nos côtés, ayant signé un texte au Monde; ils ont été invités, on attend leur réponse). Ils défileront derrière une banderole ’La Marche de tous les savoirs". C’est ensuite seulement qu’arrivera la banderole Academic Pride et le reste de la marche.

Le mardi 2 juin à 12h aura lieu à l’Institut Cochin (amphi Luton, 24 rue du Fg St Jacques) une Assemblée Générale ouverte à tous. On y parlera de :
Bilan du mouvement/conflit en cours dans l’enseignement Supérieur et la Recherche. Quelles perspectives ? Préparation de l’Academic Pride.
Avant une manifestation, on sait qu’une AG réussie contribue au succès de la manifestation. Il faut donc largement appeler à cette AG.

 

Pas de vacances pour la grève des universités !

La Ronde infinie des obstinées veille

Malgré les assertions des Ministres Darcos et Pécresse, le mouvement de résistance des universités contre leurs lois et décrets n’a pas cessé. Aucune de nos revendications n’a reçu la moindre réponse satisfaisante. La ronde infinie des obstinés est un témoignage vivant d’une lutte qui n’est pas prête de s’arrêter. Depuis le 23 mars, nous tournons jour et nuit en place de grève pour manifester notre détermination, pour alerter l’opinion de la gravité de la situation. 400h à marcher, ce n’est rien lorsque l’avenir de l’enseignement et de la recherche est à ce point en danger.
Dans la ronde, tournent des enseignants, étudiants, personnels Biatoss des universités parisiennes et des organismes de recherche. Dans plusieurs villes de province, de nouvelles rondes des obstinés ont vu le jour et s’annoncent. Le gouvernement doit savoir que ce mouvement ne fait que commencer. 

La ronde va tourner pendant toutes les vacances parce que le mouvement de grève des universités sera plus fort encore à la rentrée. Manifestations régionales du 28 avril, marche des obstinés, grèves administratives, 1er mai Les universités sont et demeureront dans la grève active tant que notre lutte contre la politique de démantèlement des universités n’aura pas été entendue.
Plus la  ronde infinie des obstinés sera dense, vivante, animée et plus notre parole sera forte. L’engagement de chacun est indispensable. UFR, départements, laboratoires, tous peuvent et doivent contribuer à ce mouvement de résistance, car il y va de notre avenir. Le pouvoir a un tel mépris de nous qu’il nous pense incapable de résister au calendrier qu’il nous a imposé. La ronde infinie des obstinés est pourtant la manifestation permanente d’une vérité que ce pouvoir ne saurait supporter et qui nous engage pour l’avenir.
Rejoignez la ronde et inscrivez-vous sur le nouveau planning.
Inscriptions individuelles : http://www.doodle.com/xebrtx32up4kde2q
Contact (pour les groupes) : rondeinfinie@gmail.com
Blog : http://rondeinfinie.canalblog.com
Pour plus d"information, visitez notre site : http://p8enmouvements.free.fr

PETITION EMPLOI

Une pétition pour un création massive de postes statutaires dans l’enseignement supérieur et la recherche :
Soutenir l’appel (personnels statutaires et citoyen-ne-s) "Des créations d’emplois statutaires pour l’Enseignement et la Recherche Publics"
vous pouvez le faire à l’adresse suivante : http://www.emploi-erp.net/?petition=4


PÉTITION CONTRE LE PROJET DE DÉCRET SUR LE STATUT DES UNIVERSITAIRES

Ayant pris connaissance du projet de décret de modification du statut des enseignants-chercheurs, la SFdS (Société Française de Statistique) tient à exprimer sa très vive inquiétude et s’associe à l’appel ci-dessous :

 

A la suite de la publication dans le Monde du mardi 6 janvier 2009 de l’article intitulé "Université : pas de normalisation par le bas", signé par treize universitaires, beaucoup de collègues ont souhaité manifester leur soutien à ce texte en proposant de les signer. C’est la raison pour laquelle ce texte est désormais proposé à la signature de toute personne, universitaire ou chercheur, qui en partage les idées et le contenu. L’objet de la pétition est de demander le retrait du projet de décret sur le statut des enseignants-chercheurs.


La pétition est désormais en ligne. Elle est accessible à l’adresse suivante :
http://petitions.alter.eu.org/universite

 

SOCIETE FRANCAISE DE STATISTIQUE
Institut Henri Poincaré - 11 rue Pierre et Marie Curie - 75231 Paris cedex 05
Tél. 33 (0)1 44 27 66 60 / Fax 33 (0)1 44 07 04 74
e-mail : sfds@ihp.jussieu.fr - http://www.sfds.asso.fr/

 

 

Afin d’apporter des arguments au débat sur l’avenir du recrutement desenseignants du premier et du second degré, voici un texte émit par SLR texte ci-joint (télécharger le fichier pdf) :

Faut-il recruter plus d’enseignants ?

A l’aide de donnée statistiques, on étudie le problème du recrutement des enseignants en France. Contrairement

à ce qu’affirme le discours officiel, la baisse des effectifs n’apparaît nullement justifiée. L’évolution démographique plaide plutôt en faveur d’un plan pluriannuel d’augmentation des recrutements. Ces constatations sont mises en perspective avec les réformes actuelles (réforme des lycées, « masterisation »…).