Séminaire Genre et Monde carcéral 2019-2020 “trajectoires et sociabilités carcérales”

Organisée par l’IDHES – ENS Paris-Saclay en partenariat avec les MSH Paris-Saclay et la MSH Paris Nord, le séminaire se tiendra cette année au GIS Institut du Genre.

Programme d’octobre 2019 à mai 2020.
Responsables du séminaire : Natacha Chetcuti-Osorovitz et Patricia Paperman

Séminaire genre et monde carcéral : trajectoires et sociabilités carcérales IDHES Paris-Saclay / MSH Paris-Saclay/ MSH Paris Nord / GIS Institut du Genre/ LEGS Université Paris 8

Ce troisième cycle du séminaire « Genre et monde carcéral » sera plus particulièrement consacré à l’exploration des trajectoires et des sociabilités carcérales. Après un premier cycle qui, en 2017-2018, a contribué à la construction d’une réflexion sur l’émergence récente, dans le champ des sciences sociales, de travaux portant sur les femmes en prison, puis en 2018-2019, un deuxième cycle centré sur la question de la disciplinarisation et la criminalisation de la peine en lien avec les violences, au prisme du genre, le nouveau cycle vise à mettre au jour la diversité des relations sociales et des formes de sociabilité en fonction des trajectoires diverses des femmes qui se trouvent incarcérées – prisonnières politiques, de droit commun –, mais aussi en fonction des types d’activités culturelles mises en œuvre localement. En outre, l’exploration des sociabilités apparaît importante sur le plan méthodologique en ce qu’elle permet d’appréhender les ressorts de l’institution au prisme du genre. Cette thématique de recherche se déclinera cette année à partir de l’étude des liens entre trajectoires et sociabilités carcérales dans le contexte des transformations contemporaines des institutions et des politiques sécuritaires.

 

Programme

Séance 1 : 8 Octobre 2019
Ana Gabriela Braga – Criminologue – Universidade Estadual Paulista (UNESP), Rio de Janeiro, Brésil – Gestion de la maternité incarcérée : dispositif de genre et paternité d’Etat au Brésil.

Séance 2 : 5 Novembre 2019
Lea Kalaora – Anthropologue – UFR ISHH, Université Paris Denis Diderot – Revenir de Syrie et être incarcérée : une (re)mise en jeu des normes de féminités ?

Séance 3 : 16 Décembre 2019 (14h – 16h)
Gwenola Riccordeau – Sociologue – Department of Political Science and Criminal Justice – Présentation de son ouvrage : Pour elles toutes, femmes contre la prison.

Séance 4 : 18 Décembre 2019
Irène Gimenez – Historienne – Doctorante en histoire contemporaine ENS-IEP Lyon – Prison politique, conscience de genre et féminismes. Réflexions sur les prisonnières de l’Etat espagnol (année 1970-80).

Séance 5 : 14 Janvier 2020
Raquel Osborne – Sociologue – Universidad Nacional de Educación a Distancia (UNED) et Cecilia Montagut, documentariste – , EmPoderArte, présentation de son film CárcelesBolleras (2018) ; Prisons Bolleras : Résistance des femmes derrière les barreaux.

Séance 6 : 04 Février 2020
Camille Boutron – Sociologue – Chargée de recherche à l’Institut de la recherche stratégique du ministère des armées (IRSEM) – Le rôle de l’espace carcéral dans la « redomestication » des femmes combattantes au Pérou.

Séance 7 : 3 Mars 2020
Camille Boutron – Sociologue – Chargée de recherche à l’Institut de la recherche stratégique du ministère des armées (IRSEM) – Le rôle de l’espace carcéral dans la « redomestication » des femmes combattantes au Pérou.

Séance 7 : 3 Mars 2020
Lauréna Haurat – Sociologue – Université de Bordeaux, Centre Emile Durkheim, – Ce que l’incarcération fait aux carrières en radicalité. Comparaison France – Espagne à partir du cas des anciens prisonniers indépendantistes basques.

Séance 8 : 21 Avril 2020
Ema Harlouchet-Gratien – Sociologue – Doctorante, Etudes sur le genre, Université Paris 8, UFR Textes et Sociétés – Sociabilités carcérales des femmes participantes d’ETA.

Séance 9 : 12 Mai 2020
Antoinette Chauvenet – Sociologue – Directrice de recherche CNRS- IRIS, EHESS – Violence structurelle et malentendu partagé.